Affichage des articles dont le libellé est Pologne. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Pologne. Afficher tous les articles

dimanche 9 avril 2017

Mysłowice en Silésie par Théo après la Pologne .


 Le 07 Avril ,premier jour de pluie après de semaines de beau temps.
 A Katowice nous décidons de faire du tramway. 
Il s'agit du plus grand réseau suburbain au monde, car il relie différentes villes en Silésie
(Sud Ouest de la Pologne ). 
Il y a des tronçons à voie unique avec block de ligne fonctionnant
 avec la tension ligne de contact. 
Nous partons vers l'est jusqu'à la gare de Mysłowice. 
Le tram dépasse un lourd train de charbon. 
Ceci fait que nous nous rendons en gare.
 On le voit de loin garé en attente de dépassement et il démarre derrière un voyageur..
 Ensuite deux locomotives diesel passent hlp. 
Pour terminer notre arrêt d'environ une heure un train de charbon vide
 passe dans l'autre sens. 
Les installations sont surdimensionnées et dans un état assez médiocre. 
Les vitesses pratiquées sont basses pour éviter les problèmes.


Ci-dessus , la ET41-141 de PKP Cargo fait partie d'une série de 200 locomotives doubles
 construites par Hypolit Cegielski à Poznań à partir de 1977. 
Ce sont deux EU07 accouplées en permanence dos à dos,
 car il n'y a que deux cabines de conduite.



La 66153 EWS a débuté sa carrière au Royaume Unie. 
Maintenant elle roule pour DB Schenker Rail Polska. 
Elle part chercher une rame de charbon sur un embranchement non-électrifié.




La M62-3536 a un historique intéressant. 
Construite à Lugansk pour les PKP sous le numéro ST44-952 elle entre en service en  1977.
 Elle passe ensuite en Allemagne au PEG qui lui donne le numéro V 200.10. 
Puis c'est CTL Logistics qui la reprend sous la désignation ST44-R010.
 Elle est vendue en 2016 au loueur Lokomotyv Bronisław Plata qui la loue à PKP Cargo.



La EU07E-172 de PKP Cargo revient avec une rame de 42 wagons vides.
 C'est la longueur standard des trains de charbon en Silésie. 
Cette locomotive servait de base pour concevoir les ET41 doubles.


 Les aciéries Arcelor-Mittal de Katowice disposent d'un réseau ferré énorme.
 Deux lignes de trams terminent devant l'usine. 
Là on peut voir deux voies du réseau interne.
 La locomotive TEM2-057 de Kolpremassure   manœuvre sur le site.
 Elle remonte une rame de wagons vides pour charger des brames d'acier.



Il n'y a plus que quatre jours à passer en Pologne et on découvre tous les jours de nouveautés.


Photos Théo S.

samedi 8 avril 2017

Pologne , Des locomotives diesel de ligne par Théo S .


Suite du reportage de Théo S. en Pologne  :

Le réseau polonais comporte également des lignes non électrifiées 
qui nécessitent l'engagement de locomotives diesel de ligne.

La SU45 assurait longtemps des trains voyageurs comme marchandises.
 La majorité des locomotives est aujourd'hui garée sans utilisation 
comme la SU45-164 en gare de Krzyz.


La M62-1211 de Pol-Miedź Trans quitte la gare de Piła Główna. 
Cette locomotive construite à Lugansk équipe également les PKP
 qui en a réceptionné 1183 exemplaires désignées ST44. 
Les privés ont repris des locomotives PKP mais aussi de engins venant de l'étranger.


 La ST44-1233 de PKP Cargo a été modernisée sans recevoir de nouveau moteur diesel.
 Elle fait un mouvement de manœuvre en gare d'Olsztyn.


La ST45-14 de PKP Cargo est également une locomotive modernisée sans remotorisation. 
Elle traverse la voies réservées aux trains fret en gare d'Olsztyn.


 La ST43 R004 de CTL Logistics passe en gare de Skierniewice hlp. 
Electroputere à Craiova a construit 422 LDE 2100 pour les PKP désignées ST43.
 En tout plus de 2000 locomotives ont été construites sous licence SLM/BBC/Sulzer pour la Pologne, Roumanie, Bulgarie et la Chine. 
Les privés ont repris des locomotives PKP comme roumaines.



 La plus récente des locomotives diesel est la SU160 de PKP Intercity. 
Les dix exemplaires construites par Pesa à Bydgoszcz tractent des rapides
 sur des lignes non électrifiées. 
La SU160-003 se met en tête du train IC Warszawa - Lublin 
pour l'amener jusqu'à Rzeszôw Głôwny.

Photos Théo S.

mercredi 5 avril 2017

Pologne avec Théo S: Trains marchandises à Skierniewice.


Lundi 03 Avril , une sortie à Skierniewice à l'ouest de Warszawa.
 Ici la ligne uniquement marchandises venant de Terespol (frontière avec la Bielorussie) 
rejoint le réseau parcouru par les trains marchandises.

La locomotive 201Eo-004 de Rail Polska a été construite par Pafawag à Wrocław 
pour le Maroc. 
Après sa mise hors service elle est rentrée en Pologne et a reçu une grande révision, 
permettant de débuter une seconde carrière.


 La ET22-656 de PKP-Cargo fait partie des 1183 locomotives 
construites par Pafawag pour les PKP. 
Depuis cinq ans les restantes (plusieurs centaines) ne font plus que des marchandises. Différentes modernisations ont été faites, mais toujours en très petit nombre.


 La ET22-834 arrive de Terespol avec des conteneurs venant de Chine. 
Les wagons sont des transformations pour les affecter à cette nouvelle utilisation. 
De ce fait le train aura son terminus en Pologne.


: DB Cargo Rails Polska est le seul exploitant polonais qui a acheté des Vectrons 
en "grand" nombre (23 locomotives). 
Elles ne peuvent pas quitter la Pologne, car elles sont conçues pour 3000 volts courant continu.


PKP Cargo a acheminé un deuxième train de conteneurs venant de Chine
 et transbordés sur wagons voie normale à Terespol. 
La locomotive EU07E-041 a été constriite par Pafawag. 
Le train ne comporte que des wagons construits pour le transport de conteneurs. 
Il continuera son parcours en direction de l'Allemagne.


En général on rencontre les trains de marchandises suivants sur le réseau polonais:

- conteneurs principalement en transit,
- charbon depuis la Silésie vers les consommateurs (sidérurgie, centrales) et depuis les ports (pour le charbon importé) vers les consommateurs,
- matériaux de construction comme gravier qui est fréquemment acheminé en tomberaux,
- produits minéraliers par trains blocs de citernes,
- trains de ciment depuis les cimenteries vers les consommateurs.

Amitiés

Théo S.

à suivre , des Locos Diesels 



Photos Théo S.

mardi 4 avril 2017

PKP Intercity et la vitesse de 160 km/h


Suite du reportage de Théo S. à Varsovie en Pologne  :

Le réseau polonais se modernise. 
Les constructeurs Alstom, Pesa et Stadler ont pu fournir chacun 20 rames grande vitesse.
 En les utilisant on découvre les défauts des différents modèles.
 Trois types de locomotives peuvent également fournir ces prestations.

Les EP09 formaient longtemps les seules locomotives du parc aptes à 160 km/h. 
Ces locomotives assurent une grande partie des trains tractés sur les lignes modernisées.
 La EP09-022 quitte le 1er avril 2017 la gare de Warszawa Centralna en direction de l'ouest.



 Les dix Taurus de Siemens assurent la desserte Berlin - Varsovie. 
Actuellement toutes les locmotives sont roses et font différentes publicités 
pour un opérateur de téléphonie mobile. 
Le 1er avril 2017 la 5 370 002 quitte Warszawa Centralna 
en direction de Berlin Hauptbahnhof.


Les 20 rames Alstom ne disposent pas de la pendulation. 
Elles assurent les EIP (Express Intercity Premium). 
La rame ED250-002 quitte le 1er avril 2017 la gare Warszawa Centralna 
en direction de Cracovie.


La rame Pesa ED161-001 assure le 1er avril 2017 un Łódż - Warsawa.
 Le bar ne comporte que six places assises. 
Le constructeur polonais a pu prouver qu'il était capable de construire 
des rames aptes à 160 km/h.


 La rame Stadler ED160-004 quitte le 1er avril 2017 
la gare de Warszawa Centralna   pour Cracovie. 
La finition et la disposition intérieur montrent l'expérience du constructeur.
 Les chaudrons et le montage se sont fait à Siedlce à l'est de Varsovie.
 Les bogies ont été construits en Suisse.


Une exception sont les trois locomotives EP07 modernisées. 
Elles ont reçu des moteurs asynchrones et leur vitesse maximale est passée de 125 à 160 km/h. Les trois locomotives assurent des services nobles permettant de rouler à 160 km/h
 comme le 28 mars 2017 la EP07A-003 qui quitte la gare de Bydgoszcz 
avec un IC Gdynia - Wroclaw.

Amitiés de Warszawa

Théo




à suivre , un peu de FRET !! 

Photos Théo S.


dimanche 2 avril 2017

Banlieue de Varsovie par Théo S.


Le 31 Mars Théo était à Varsovie où il a réalisé ces clichés :

Nous voilà à Warszawa. 
Le service banlieue est assuré par deux opérateurs, Koleje Mazowieckie (KM) et SKM.
 Le premier a des véhicules verts, blancs et jaunes et le second rouge et crème. 
Les deux desservent l'aéroport Chopin.

 Une rame "Elf" construite par Pesa à Bydgoszcz pour SKM 
en attente de départ à Warszawa Wschodnia (gare de l'est).



 Une rame type 14WE de SKM à Warszawa Ochota. 
La base était une automotrice dont le concept date de 1960.
 Le constructeur Newag a conçu une nouvelle caisse et des nouveaux bogies 
pour cette automotrice triple.


 Les automotrices Impuls de KM sont les dernièrs achâts de cette compagnie. 
C'est Newag qui a réalisé ce matériel vu à Warszawa Ochota.


Les 14 rames Flirt de KM ont permis de démarrer le service dans agglomératiln de Varsovie. Le constructeur suisse n'a plus réussi à obtenir une deuxième commande, 
bien qu'il dispose une usine à l'Est de Varsovie. 
La rame arrive à Warszawa Ochota.


Les PKP ont mis en service plus de 2000 rames type EN57 surnommées "poubelles".
 KM en a repris et fait moderniser.
 A gauche la version AKM et à droite AL.
 Les deux types disposent maintenant de moteurs asynchrones. 
Les automotrices s'approchent de Warszawa Ochota.



 Une EN57 KM en état d'origine vient de passer à Warszawa Ochota.
 Ces automotrices ne circulent plus qu'aux heures de pointe.


L'opérateur SKM engage des rames "Impuls", construites par Newag.
 C'est la plus récente des automotrices de SKM qui s'approche de Warszawa Ochota.


KM dispose également de rames à deux étages.
 Les plus anciennes comporte une Traxx et des voitures à étages. 
Le constructeur polonais Pesa a profité du besoin de KM 
pour proposer son matériel en cours de développement. 
La locomotive Pesa se trouve à Warszawa Zachonia (gare de l'Ouest).

Amitiés de Varsovie

Théo


Nota de P.V. : des matériels très propres  !!! 

Photos Théo S .

vendredi 31 mars 2017

Locomotives diesel type SM42 en Pologne par Théo .


Théo est toujours en Pologne où il a réalisé cette série de photos :

Pour la manœuvre et les petites dessertes le constructeur polonais Fablok a développé avec Dolmel la locomotive diesel-électrique type Ls800 ou 6D désignée SM42 par les PKP. 
Plus de 2000 locomotives sont construites.

 La SM42-841 aux couleurs PKP Cargo à Kostrzyn. 
Cette locomotive n'a pas subie de modernisations.


La SM42-2318 est louée par Kolej Bałtycka à Industrial Division, un loueur de locomotives. Elle stationne dans un petit atelier de maintenance privé à Szczecin Dąbie.


La SM42-2619 de NKM passe avec une longue rame de wagons de charbon Freightliner
 en gare de Szczecin Dąbie.


La 6Dg-155 de Lotos Kolej a été modernisée par Newag.
 Tout au dessus du châssis est neuf. Elle est équipé d'un moteur Caterpillar.
 Elle stationne sur une voie de garage à Szczecin Dąbie.


PKP Cargo a fait moderniser plus de 100 SM42 par Newag. 
Elles portent des numéros de série à partir de 1201. 
La SM42-1299 tracte une rame de longs rails UIC 60 à Bydgoszcz Główna.
 Il y a trois chargements de rails d'une longueurs de 72 mètres chargés 
chaque fois sur quatre wagons plats.


 La SU42-1010 de PKP Intercity attend la prochaine manœuvre à Olsztyn Główny. 
Newag l'a modernisée avec deux groupes moteurs Caterpillar identiques.
 Dix locomotives de ce type assurent manœuvres et trains chez PKP Intercity. 

Salutations de Pologne

Théo

photos Théo S.

mardi 28 mars 2017

Quelques photos de Pologne par Théo S.


Théo S. est actuellement de passage en Pologne.
Voici un 1 er envoi de 3 photos prises hier Lundi 27 Mars  :

 C'est génial ce qui a changé ces dernières années.
 Du matériel est modernisé et beaucoup de nouvelles rames sont mises en service.
 Un exemple sont les rames Link construites par Pesa, un ancien atelier PKP, à Bydgoszcz.
 La DB en avait commandé une centaine, mais lors de la réception les véhicules ont été refusés. Il a fallu trouver des autres clients.
 C'est l'opérateur allemand de la ligne Berlin Lichtenberg - Kostrzyn, le Niederbarnimer Eisenbahn (photo 1 )qui les engage sur la relation internationale. 
Les chemins de fer de Jubuskie (photo 2 ) et Wielkopolskie (photo 3 )
qui en ont les utilisent pour les prestations nobles sur des lignes non électrifiées. 
Le véhicule thermique permet des accélérations trés performantes.




Photos Théo S.